Cours Particuliers

Tutoriels informatique

Comment s’utilise le cluster de calcul ?

Publié le 02/09/2016 par Xavier Cellier

Le cluster de calcul est un terme utilisé pour les techniques Node, ou regroupement de nombreux ordinateurs indépendants. Également connu sous le nom de grappe de serveurs, le cluster de calcul a pour objectif d’assurer une meilleure gestion de son parc informatique et d’aller au-delà des limites des performances des ordinateurs. Le calcul cluster est en général facile à utiliser. Il suffit de connaître la base de la manipulation est le tour est joué.

Bons à savoir

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est important de se rappeler que le cluster de calcul est constitué de deux éléments. Il y a en premier lieu les nœuds de calcul. Ce sont des serveurs qui sont spécialement dédiés aux calculs. Il est alors impossible de s’y connecter. En second lieu, il y a les nœuds interactifs. Leurs utilisations sont plutôt recommandées pour le lancement des jobs au niveau des nœuds de calcul. Suivant les règles de l’art, le calcul ne doit aucunement se faire depuis ces nœuds interactifs.

Comment fonctionne le Cluster de calcul ?

La première chose à faire est de se connecter sur un nœud interactif de type co2-ni02 ou encore le co2-ni01. Une fois cela fait, il est possible de lancer le job depuis les nœuds de calcul. Pour se faire, il faudra passer par une solution open source de type SLURM (ou simple Linux for Ressource Managment). Elle permet l’ordonnancement des tâches informatiques. Puis, il faut procéder étape par étape.

Ce n’est qu’après qu’on puisse passer au lancement du job en le soumettant via la commande sbatch. Il est ensuite possible d’utiliser la commande "squeue" pour le suivi de l’état du job soumis. Pour finir, la commande "scancel" permet d’arrêter le job. Avant chaque action, il ne faut pas oublier de vérifier les options proposées par les commandes.